Kioma bien-être relaxation massages perte de poids et sevrage tabagique

Luxopuncture

Luxopuncture, l'acupuncture infrarouge sans aiguille

Des résultats scientifiquement prouvés

Cabinet agréé Luxomed®, Kioma® dispense des séances de réflexothérapie (sans aiguille, ni substance) basé sur les principes de l'acupuncture. La luxopuncture est sans risque médical, sans effet secondaire, non invasive, sans douleur, brûlure, ou émanation d'odeur incommodante.

Luxoscreen1

Grâce à Luxoscreen, un appareil technologique infrarouge, breveté (dispositif médical DE 93/42/CE), nous dispensons des soins efficaces pour :

  • La perte de poids, 95,6% de satisfaction en fin de cure*
  • L'arrêt du tabac, 90% d'arrêt en 3 à 5 séances*
  • Les troubles de la ménopause, 90,3% de satisfaction**
  • Le rajeunissement du visage..., noté 9/10 par le magazine Votre Beauté
  • L'anxiété...

En savoir plus sur le mode d'action et les études scientifiques

* étude réalisée par en 2007 sur par TEREO International, société indépendante spécialisée dans la recherche clinique, sur 291 personnes pour l'amincissement et 188 personnes pour le sevrage tabagique.

**étude réalisée en 2009 par LUXOMED auprès de 31 femmes.

Les séances de luxopuncture ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale, mais peu faire l'objet de remboursement par certaines mutuelles.

Contre-indications :

  • femmes enceintes
  • sujets ayant une maladie organique grave
  • troubles épileptiques 

L'appareil LUXOscreen est certifié Dispositif Médical, classe IIa, selon la directive européenne 93/42/CE, par le TÜV SÜD, utilisable par les centres agréés.

Décret N°2011-32:

Le décret du 11 Avril 2011 interdit la pratique des techniques de lyse adipocytaire telles que les techniques d'injections, ainsi que les techniques utilisant des ultrasons, des infrarouges, des lasers ou de la radiofréquence. Nous vous informons officiellement que la LUXOPUNCTURE, technique de réflexothérapie infrarouge, n'entre pas dans le champ d'application de ce décret car elle n'intervient pas dans la lyse adipocytaire. Ce décret semble viser les techniques d'amincissement avec exposition des zones adipeuses à ces appareils notamment infrarouges. Plus d'infos sur le site de la Haute Autorité de Santé